6 règles d’or pour réaliser ses objectifs, rêves aboutis

Chacune de vos pensées est un acte

En écrivant votre objectif, vous émettez des pensées précises et claires, vous envoyez dans le monde une pensée qui tôt ou tard tendra à se réaliser. Vous faites un programme pour CE QUI EST EN HAUT, c’est-à-dire dans le monde des idées, un programme qui se réalisera EN BAS, puisque ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

Chacune de vos pensées est un acte.

Elle contient une grande puissance, c’est pour cela que vous devez tendre à n’émettre que des pensées positives. Car ce sont vos pensées qui se manifesteront dans votre vie. En fait votre vie n’est qu’un reflet exact de vos pensées. Les circonstances se plient toujours à votre état d’esprit, elles en sont le miroir fidèle.

Voici pourquoi l’exercice qui consiste à décrire précisément votre objectif professionnel est si important et si déterminant dans votre succès. En effectuant ce petit exercice qui peut vous paraître insignifiant et qui pourtant est magique, voici quelques règles qui vous seront utiles : (Notez en passant que cet exercice – on devrait l’appeler cette clé – n’est pas seulement valable pour vos objectifs professionnels mais pour tous vos rêves, je dis bien TOUS VOS RÊVES ! Même les plus fous. Voici donc quelques règles très importantes qui mettront en œuvre certaines forces inconscientes qui vous aideront à atteindre vos objectifs.

6 règles d’or pour réaliser vos rêves

1. Soyez le plus précis possible.

Ce qui est vague, imprécis a fort peu de chances de se réaliser. C’est une des raisons pour lesquelles il est si important de noter par écrit votre objectif.

2. Ajoutez le plus de détails possible.

Pour que votre rêve se réalise vous devez le décrire avec une foule de détails. Ces détails sont très importants. Il y a un proverbe américain qui dit : God dwells in details. Ce qui signifie : Dieu réside dans les détails. Les détails nourriront votre esprit profond (subconscient). N’oubliez pas que notre esprit pense plus facilement en images.

3. Représentez-vous déjà en possession de ce que vous voulez obtenir.

Voici une règle capitale. Pour hâter la réalisation de vos désirs, imaginez-vous que vous avez déjà obtenu leur réalisation.

Par exemple pour l’emploi dont vous rêvez. imaginez-vous au cours de l’entretien d’embauche. Le recruteur est impressionné par votre assurance et par la pertinence de vos réponses. A la fin de l’entretien il se lève et vous tend la main pour vous féliciter et vous souhaiter la bienvenue au sein de l’entreprise. Vous avez réussi. Vous l’entendez qui répète : JE VOUS FÉLICITE.

Cette méthode vous paraît peut-être naïve et simpliste mais saviez-vous quel personnage célèbre y recourait régulièrement ? Vous êtes intrigué, n’est-ce pas ? Vous croyez que semblables méthodes ne s’adressaient qu’à des gens démunis ? Eh bien détrompez vous ! Par exemple le grand poète allemand Goethe y recourait très régulièrement, chaque fois qu’il se sentait un peu déprimé (Eh oui, même les grands hommes se sentent parfois déprimé et ont besoin de petits trucs pour se remonter !!! ) Le soir. avant de s’endormir, il se représentait mentalement en présence de son meilleur ami (peut-être le poète Schiller…) qui lui répétait : JE TE FÉLICITE !!!)

Représentez-vous dans votre nouveau bureau. Il est vaste, très éclairé. joliment décoré. Vous vous sentez drôlement confiant et content de votre nouvelle position. Vos nouveaux collègues vous sont présentés à tour de rôle. Ils sont enchantés de vous rencontrer.

4. Ne vous censurez pas dans l’établissement de votre objectif.

Laissez votre raison raisonneuse de côté. N’exercez pas votre sens critique. C’est un peu comme dans une séance de brainstorming. Laissez toutes les idées couler librement. Et n’ayez pas peur de manquer d’audace. Si vous manquez d’audace vous serez le premier pénalisé. Pourquoi ? Eh bien parce qu’un objectif audacieux se réalise aussi facilement qu’un objectif plus modeste. Alors pourquoi se contenter de moins quand on peut avoir plus. quand on peut avoir tout ce qu’on désire.

Je sais que ces idées peuvent vous surprendre. Vous avez été habitué à vous limiter. à croire qu’il faut travailler très fort pour obtenir de maigres résultats.

5. Relisez tous les soirs avant de vous endormir votre objectif,

au moins vingt fois d’affilée. Lisez-le à HAUTE VOIX. Cela est très important.

En répétant ainsi votre objectif, vous vous familiariserez avec lui. Il fera partie de vous. C’est très important surtout si vous avez choisi (et je vous en félicite) de prendre un objectif audacieux. Car un objectif audacieux vous paraît plus difficile à atteindre. il vous paraît étranger. C’est pour cela qu’il faut le répéter souvent pour le rendre plus familier…

6. Bannissez la peur, qui est votre plus grand ennemi.

La peur est le résultat d’une mauvaise compréhension de la vie, et d’un manque d’estime de soi.

Ce qui est terrible avec la peur, c’est que ce que nous craignons ne manque pas de se réaliser, si nous persistons dans nos craintes. Car la peur est une pensée – une pensée très puissante puisqu’elle est chargée d’émotion – elle tend donc à se réaliser comme toute autre pensée.

Pensées, maîtrisons les !

La pensée est le premier pouvoir de l’Homme

Puis vient celui de l’action. La pensée est le point de départ et le moteur de tout accomplissement, et sans elle rien ne peut être.

Nos actions dévoilent nos pensées

Et rien ne peut se faire sans leurs concours. Efforce-toi de développer la capacité de saisir la bonne pensée au bon moment et au bon endroit. Nous devenons comme nos pensées, alors

Cultivons des pensées pures et bonnes de la manière suivante

Apprenons à diriger nos pensées

  • Des pensées de grands biens viennent à moi, de grande prospérité, de grande réussite ;
  • Des pensées de richesse et ce, uniquement dans un but, pour le bien et le bonheur des autres ;
  • Des pensées de vertu pure et divine, d’un bienfait indicible pour l’humanité ;
  • Des pensées de noblesse, d’honnêteté, de gentillesse, de courage, d’amour, de sympathie pour tous et d’évitement du mal ;
  • Des pensées de pureté, d’amour, de miséricorde, de compassion, de bienveillance, de charité, d’humilité.

En fait, développons de pensées, toutes de natures élevées, nobles et divines.

  • Des pensées de perfection, de devoir, de propreté, de joie, de foi, de pouvoir, de détermination, de persévérance, d’affirmation, d’ordre, de netteté, de gaieté, de rapidité, de durée ;
  • Des pensées de dons merveilleux et de grandes bénédictions, des merveilles de la Nature et toutes celles de développement et de progrès.
  • Des pensées comme  » Je peux gagner  » ;
  • Des pensées d’une vie intègre, d’un grand pouvoir pour accomplir le bien ;
  • Des pensées que mon corps obéit à mon esprit, d’une excellente santé ;
  • Des pensées des choses supérieures de la vie, d’une grande sagesse et connaissance ;
  • Des pensées que seul le bien peut m’arriver, que vivre en bonne santé m’est destiné ;
  • Des pensées que je deviendrai comme les grands modèles de l’humanité et que le meilleur m’appartiendra.

Parade aux  Mauvaises Pensées

Chaque mauvaise pensée nous modifie de manière correspondante – elle s’imprime profondément dans notre corps et notre esprit. Ceci, bien entendu, entrave fortement notre progression qu’on le sache et qu’on le veuille ou non.

Mais en général nous le savons, ce qui tend à nous affaiblir davantage car chaque fois que nous sommes en colère, que nous crions, volons, mentons ou faisons quoique ce soit d’autre de mal, nous perdons notre force, le respect de soi, notre confiance, notre force morale et notre volonté ; et si nous persistons à avoir de mauvaises pensées nous tombons définitivement et nous perdons tout.

Changeons alors le courant de nos pensées et orientons-le vers des pensées encourageantes et édifiantes comme par exemple, « je veux être bon, généreux, humble, juste et honnête et je veux agir de la sorte ».  Cet exercice permet de se construire un bon caractère et d’amener au succès et au bonheur que rien ni personne ne pourra nous enlever.

La pensée et le Bonheur

Ni la prospérité, ni nos amis, ni un grand succès ne font seuls notre bonheur – même si chacun de ses éléments peut y contribuer.

Alors écoute attentivement ceci : tous les trésors de la terre, et les amis les plus fidèles ne peuvent te rendre heureux. Car le bonheur ne réside pas en-dehors de toi et tu ne le trouveras que dans tes pensées et actions justes, indépendamment des autres. Alors, vas-y, tu peux chercher le bonheur tout de suite, car il ne dépend que de toi.

La victoire commence par la pensée que le bonheur est possible et accessible quels que soient les problèmes, les difficultés et le mal qui abondent.

Réagissez, apportez votre témoignage, vos expérience en mettant un commentaire.

La pensée et le succès, et le destin, et la santé, et le monde, et la méditation – Les conséquences de « mauvaises » pensées – La pensée et la condition de l’homme – Le choix de nos pensées – sont le thème d’une page composée de dictons populaires sur la pensée et la nécessité de savoir la maîtriser. A lire en suivant ce lien

La Joie : puissance invincible

La biologie nous enseigne que le plaisir augmente la vitalité, que tout chagrin la diminue. La tristesse tue et n’est bonne à rien. La joie est un excellent remède et un précieux préservatif contre tous les maux. La gaieté enraye une quantité de maux et prolonge la vie. La joie est la manifestation d’une vie plus intense, plus généreuse.

L’homme triste est celui qui n’agit pas. Un cœur joyeux marche tout un jour, bientôt est las celui qui est triste. La bonne humeur est un grand tonique du moral et du mental. La joie est débrouillarde, entreprenante, liante. La bonne humeur est le plus grand charme de la vie. La joie rend meilleur.

Chaumière où l’on rit vaut mieux que palais où l’on pleure. La joie de vivre, que chaque humain peut s’imposer, accomplit des choses magnifiques. Celui qui sait rire de tout son cœur ne peut avoir une conscience chargée. La joie est une grande libératrice, un filtre merveilleux où toute souillure s’élimine. Il n’est pas de nuit si profonde qu’une bonne pensée ne puisse illuminer.

Ceux qui ont l’humeur gaie sont les véritables possesseurs du monde.

Ayons soin de tenir portes et fenêtres ouvertes à la gaieté.

Mêle à ta sagesse un grain de folie. Plus tu dépenses de gaîté et de bonne humeur, plus il t’en reste. Une société gaie nous rafraîchit l’esprit. À l’aide d’un sourire fait s’évaporer la tristesse.

Une journée n’est jamais perdue quand on a fait pénétrer dans une âme humaine un peu de gaîté et de lumière. Le meilleur moyen pour plaire et que tout nous plaise est de chercher à répandre de la joie autour de nous.

La joie est la conscience d’une vie pleine et en harmonie avec son milieu. On est toujours joyeux le soir quand on a bien employé sa journée. En accomplissant notre œuvre avec amour, nous éprouvons une grande joie. La gaieté rend les fardeaux légers. C’est dans l’atmosphère de gaieté que tout prospère. Le travail devient un jeu quand il est exécuté gaiement.

C’est un péché impardonnable de ravir ou de ternir la joie d’autrui. Ne te laisse pas dominer par des gens qui ont la vertu triste et ne savent ni rire de tout cœur, ni chanter à pleine poitrine. La tristesse dont on habille la vertu est nuisible et folle. Cultive la joie sans arrière pensée. L’adversité n’existe pas pour celui qui cultive la gaieté et la confiance. Le sourire vient du cœur et en trouve le chemin chez les autres.

Pour que nous entendions rire la vie, il faut qu’elle soit l’écho de notre propre joie. Nous sommes entourés de joies vraies, simples, faciles, dont nous pouvons nous emparer.

La joie élève l’âme, rend meilleur. Il existe une puissance merveilleuse dans la joyeuse humeur.

La joie est la grande récompense d’une vie honnête.

Riez, aimez, chantez : c’est trois fois vivre. Rien n’est plus joli que de vieillir avec grâce et gaieté. La joie est une puissance invincible.

Régis

PS : Partagez votre expérience de la joie, de la gaieté, de la bonne humeur dans un commentaire ci-dessous. Merci.

PPS : Si vous découvrez ce site et souhaitez profiter du Programme de Développement Personnel Gratuit Cliquez ICI.

Partez à la découverte de la méditation

Avez-vous déjà tenté la méditation pour palier à vos problèmes de stress ou de santé ?

Si vous ne l’avez pas encore fait, aujourd’hui pourrait être le bon jour pour commencer. La méditation est le sujet qui suscite le plus grand intérêt, juste après la gestion du stress et nombreux sont les médecins qui la recommandent.

La méditation est vraiment quelque chose que l’on devrait s’efforcer d’apprendre. Si vous êtes de ceux qui passent leurs soirées dans l’inquiétude et le stress en pensant à tout ce qu’il vous reste encore à faire, à vous en rendre mal physiquement alors que vous ne souffrez d’aucune maladie, la méditation peut être la solution idéale pour vous.

La méditation 3G pour modifier le fonctionnement de votre esprit

C’est une pratique que vous pouvez facilement apprendre et utiliser chaque jour, bien que le processus ne soit pas toujours aisé.

En fait, des études montrent que lorsque vous vous autorisez (surtout à votre esprit) une méditation de quelques minutes par jour, vous réduisez votre niveau de stress et améliorez votre qualité de vie, car réduire le stress peut améliorer votre condition physique.

Avec « La Méditation 3G » vous apprendrez comment la méditation pourra changer votre vie. Il s’agit là d’une méthode pour vous aider à faire vos premiers pas dans sa pratique.

Cette méthode originale va vous préparer à la méditation et vous emmener dans un monde dont beaucoup ignorent encore l’existence et ses nombreux avantages. Si vous êtes sceptique, il n’y a rien à perdre à consacrer quelques minutes pour découvrir ce processus. En fait, vous chercherez de vous-même à en savoir un peu plus après seulement une ou deux séances de méditation.

Vous pouvez apprendre à méditer seul ou avec des amis. Dans les deux cas, vous pourrez choisir parmi de nombreuses méthodes. L’art de méditer peut améliorer votre santé et votre bien-être, cela vaut bien quelques minutes de votre temps !

Découvrez maintenant la méditation 3G

Régis

PS : Parlez ci-dessous dans un commentaire de votre propre expérience de méditation. Merci.